RIFSEEP : futur casse-tête

Après PPCR, vous n’allez pas finir d’entendre parler du “Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions, des Sujétions, de l’Expertise et de l’Engagement Professionnel”, sous l’acronyme RIFSEEP.

Ce dispositif Fonction publique n’était initialement pas prévu à la DGFIP. Il ne sera d’ailleurs pas appliqué à notre voisine, la DGDDI. Nous estimons que nous pourrions également nous en passer, vue sa présentation technocratique. Les éléments pouvant être éventuellement jugés positifs :
– une meilleure lisibilité et comparabilité entre les rémunérations Fonction publique ;
– ce régime tiendrait compte des fonctions exercées et pas seulement du grade.

Pour les cadres B et C à la DGFIP, point de “CIA”, comprenez “Complément Indemnitaire Annuel” et non une célèbre agence du renseignement US. Ce dispositif est réservé aux cadres A. Faut-il s’en plaindre ? En l’état, nous n’en savons pas assez mais il se pourrait que ce “complément” à caractère de “rémunération au mérite” soit cantonné dans une enveloppe globale constante pouvant générer, au final, une baisse de rémunération pour certains “bénéficiaires”. Cependant, s’il s’agît réellement d’un “bonus”, pourquoi discriminer les cadres C et B et les excluant ?

A suivre et à surveiller … !

Le SNC-CGC vous tiendra informé et vous donnera ses positions au fur et à mesure des précisions apportées lors de la transposition à venir à la DGFIP.
Lisez notre communiqué snc-cgc-rifseep-casse-tete-07-2017